Isolation

isolez-combles-perdus-1-euro

Le comble perdu situé directement sous le toit est l’espace inhabitable de votre habitat.
L’air chaud monte vers le plafond car il est plus léger que l’air froid. Si les combles perdus ne sont pas correctement isolés, 30 % de la chaleur de votre habitation s’échappe naturellement par la toiture.

Rénover pour bien isoler les combles perdus avec une barrière isolante efficace et durable demeure une priorité pour le confort du logement et pour réaliser une économie d’énergie efficace et immédiate.

En supprimant les ponts thermiques à l’origine des déperditions de chaleur, l’isolation des combles perdus permet de réduire la consommation d’énergie et améliore considérablement le classement sur l’étiquette du DPE (diagnostic de performance énergétique) ainsi vous valorisez votre patrimoine.

Un confort optimal

BCH vous propose la méthode d’isolation thermique par soufflage : vous pouvez profiter de vos combles perdus pour réaliser un rempart énergétique de grande qualité. De plus la mise en œuvre particulièrement efficace permet d’isoler des combles complètement inaccessibles via le découvrement d’une partie de la toiture.

Bien-être et économies garantis !

En rénovation, l’isolation des combles par soufflage permet de réaliser jusqu’à 30% d’économie dès la première facture énergétique tout en jouissant d’une réelle sensation de bien-être hiver comme été.
Le confort et le bien-être dans la maison dépendent essentiellement du maintien et de la régularité de la température intérieure quelle que soit la saison. En hiver bien sûr, car la chaleur profite des ponts thermiques des combles pour s’échapper.
Moins bien connu mais tout aussi vrai, l’isolation des combles est aussi très efficace en été.

Qu’est-ce que la laine de roche ?

La laine de roche sélectionnée par Optima Concepts Habitat est l’isolant naturel par excellence.
C’est un isolant composé à 98% de roche volcanique.
Cet isolant n’est pas dans le classement des matériaux cancérigènes. La roche volcanique est poreuse et donc remplie de cellules d’air, ce qui lui confère les qualités de bon isolant thermique et acoustique.

renovation toiture à le mans, renovation facade, pompe a chaleur à le mans, isolation thermique pays de la loire, installation chauffage à le mans

Qu’est-ce qu’un isolant mince ?

Isolant mince : caractéristiques et particularités

Isolant mince : caractéristiques et particularités

Aussi appelé PMR, IMR, isolant thermoréflectif ou encore film mince, l’isolant mince présente des caractéristiques spécifiques.

 

Composition de l’isolant mince

On parle d’isolant mince lorsqu’un isolant est constitué de plusieurs couches (en feutre animale, végétale ou de synthèse, en mousse souple, en polyéthylène à bulles, etc.) prises en étau entre deux feuilles d’aluminium ou de film plastique « aluminisé ». Le nombre de couches intermédiaires ainsi que la nature de ces couches définissent les capacités techniques de l’isolant mince.

 

Isolant mince : les performances techniques

Tout comme les autres matériaux isolants, l’isolant mince tire ses performances de sa conductivité thermique et de son épaisseur. Si l’on inclut les lames d’air immobiles obtenues grâce aux couches intermédiaires, l’isolant mince présente une résistance thermique totale comprise entre 0,5 et 2 m²K/W. Ces performances ne permettant pas d’atteindre le seuil d’exigence minimal de la réglementation thermique, l’isolant mince doit être considéré comme un complément d’isolation plutôt que comme un isolant à part entière.

Bon à savoir : une attention particulière doit être apportée à la mise en place de l’isolant mince. En effet, une pose non conforme aux prescriptions disponibles dans l’Avis Technique entraîne une baisse des performances techniques annoncées.

Les avantages de cet isolant

Bien sûr, le principal avantage de l’isolant mince est son épaisseur réduite. Cette spécificité en fait un isolant idéal pour l’aménagement de combles, car il limite la perte de place. Par ailleurs, l’isolant mince se découpe facilement à l’aide d’un cutter : il suffit alors de l’agrafer aux parois pour le mettre en place (en veillant tout de même à ne pas créer de ponts thermiques). Aucun pare-vapeur n’est requis : c’est l’aluminium qui exerce cette fonction sur un isolant mince.

Faites des économies d’énergies, valorisez votre patrimoine immobilier… l’Isolation Thermique par Extérieur (I.T.E.) engendre de nombreux bienfaits pour vous et votre bien : un plus pour l’environnement et pour votre confort, elle vous permet aussi de bénéficier d’aides financières pour la réalisation des travaux (autant pour les propriétaires que les locataires).

En hiver, contrains de toujours chauffer beaucoup pour obtenir une ambiance confortable, votre habitation rencontre certainement un problème de déperdition de chaleur…

Une bonne isolation vous permettra d’alléger les coûts engendrés par une surconsommation et enfin réaliser des économies d’énergie.

En été, l’isolation maintient votre intérieur frais, sans avoir recours à la climatisation qui alourdit votre facture énergétique.

L’I.T.E. permet de tirer profit de l’inertie thermique des murs pour réguler la température des pièces : ils accumulent une partie de la chaleur qu’ils restituent quand le chauffage est arrêté ou réduit.

Après avoir optimisé vos intérieurs, l’I.T.E assorti à nos compétences en ravalement, en façades ventilées ou bardages profite également à votre extérieur.

Bardages et façades ventilées

 

Pour embellir votre façade et la protéger des intempéries nous vous proposons un système de revêtement extérieur de parois verticales appelé bardage rapporté.

Entièrement situé à l’extérieur, rapporté sur le gros œuvre, nous enrichissons l’aspect extérieur, contribuons à l’étanchéité face à la pluie et à l’isolation thermique de votre bien, assurant ainsi la protection de la structure porteuse vis-à-vis des sollicitations climatiques.

 

Selon vos envies et vos préférences, la peau du bardage rapporté peut être à base :

De grands éléments (plaques, panneaux…)
D’éléments de grande longueur (Clins, lames…)
De petits éléments (tuiles, ardoises, écailles, plaques, dalles, bardeaux…)

Depuis de nombreuses années, une isolation complémentaire est le plus souvent associée aux bardages rapportés.

Entre l’isolation et le dos de la peau, est toujours aménagée une lame d’air ventilé, qui est en communication avec l’extérieur de chaque partie de la façade revêtue par le bardage.

C’est ce qu’on appelle le système de façade ventilée.
En savoir plus sur nos techniques de bardage…